Recherche sur le blog:
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Actualité RH
Ça nous a plu
Cooptation
En avant
Les offres de la semaine
Non classé
Notre actualité
Parcours de Coopteurs
Parole de coopteurs
Parole de recruteur
Parole de RH
Presse

Le blog Keycoopt

Besoin d’infos sur le recrutement par la cooptation et les ressources humaines ?

Cooptation : cinq étapes pour devenir un pro !

Par Benjamin Van Hyfte • Le 09.03.2016 • Catégorie : Ça nous a plu

« Cultive ton réseau ! » : voilà un conseil que l’on entend régulièrement lorsqu’on est à la recherche de nouvelles opportunités (avec la cooptation par exemple…). Cultiver son réseau… Plus facile à dire qu’à faire ! Dans la pratique, hormis quelques actes de présence aux réunions d’anciens, on perd vite le contact avec les anciens collègues ou amis de l’université. Et, quand le besoin s’en fait sentir, on se retrouve à passer un coup de fil à ce bon vieux Fabrice, à qui on n’a pas donné de nouvelles depuis six ans (minimum)…

La cooptation pour mieux animer son réseau ? Ce sujet était depuis longtemps parmi nos idées d’articles. Mais impossible, jusqu’ici, de trouver le fil rouge. Par chance, une idée a fait « tilt » hier soir, comme je regardais un épisode de Sherlock. On connaît tous le personnage : détective privé, grand résolveur d’énigmes, génie de la déduction… Le personnage de Sherlock est plus proche qu’il n’y paraît d’un coopteur. Et si c’était ça, justement, la cooptation ? Une occasion de mener l’enquête ? De se creuser les méninges pour trouver la perle rare ? C’est comme ça, en tout cas, qu’on l’envisage chez Keycoopt.

La cooptation permet une approche active du réseau. Loin de nous rendre passifs – garder contact en espérant un bénéfice futur – la cooptation est un formidable outil collaboratif. Vous recommandez une personne car vous connaissez sa valeur ; et, à fortiori, les gens pensent à vous lorsqu’ils entendent parler d’un poste qui vous correspond. Mais devenir un pro de la cooptation ne s’improvise pas ! Dans cet article, je vous propose de découvrir, en cinq étapes, tout ce qu’il faut savoir sur la cooptation.

Définition de la cooptation

Du verbe latin cooptatio, onis, qui signifie élire, ou incorporer (#défi : placer cette info pendant un dîner !). Dans l’Antiquité, la cooptation consistait, pour les membres d’une assemblée ou d’un collège, à élire de nouveaux membres. Dans un sens plus moderne, la cooptation consiste à recommander une personne de son réseau pour une opportunité professionnelle. Coopter, on le fait depuis toujours. Mais l’apparition du digital a permis à la cooptation de prendre des proportions beaucoup plus larges !

La cooptation en chiffres

Les études récentes s’accordent à dire que la cooptation est un canal essentiel pour le recrutement. La tendance en trois chiffres-clés :

cooptation

Les réseaux de coopteurs

Comme expliqué ci-dessus, l’avènement d’Internet a permis de pratiquer la cooptation à une plus grande échelle. Cela peut d’ailleurs devenir un élément stratégique pour les entreprises. A une heure où les informations des candidats sont accessibles via les réseaux professionnels comme LinkedIn, la rivalité entre les entreprises s’est accrue dans la recherche du meilleur candidat. Les entreprises mettent en place des systèmes de cooptation interne : les employés sont informés des opportunités en interne et peuvent recommander une personne de leur réseau. Exemple récent : la SNCF, qui offre désormais des bons cadeaux de 50 € aux employés ayant fait une cooptation qui a permis un recrutement.

Et sans Internet, Keycoopt n’aurait pas pu développer en quelques années son réseau de 30 000 coopteurs, comme l’explique Antoine Perruchot, co-fondateur de Keycoopt, dans cette interview.

 

Pourquoi tenter la cooptation ?

La cooptation n’est pas qu’un loisir ; elle peut être aussi très bénéfique, à la fois d’un point de vue humain, et dans l’animation de votre réseau. Les bonnes raisons de pratiquer la cooptation sont nombreuses ; on vous en donne ici quelques-unes !

  • Pour valoriser la personne recommandée

Recommander une personne, c’est valoriser son parcours et ses expériences. C’est à elle seule que vous avez pensé pour le poste. Vous lui montrez qu’elle a les qualités, les valeurs et les compétences requises pour décrocher cet emploi. Par la cooptation, vous mettez en avant sa valeur ajoutée auprès du recruteur. Quoi de plus valorisant ?

  • Pour devenir créateur d’opportunités

Vous souhaitez pimenter la vie des membres de votre réseau ? Par la cooptation, vous leur offrez une belle expérience candidat et participez à leur épanouissement. Grâce à vous, la personne recommandée pourra par exemple répondre à sa volonté d’évolution professionnelle, s’ouvrir à de nouveaux challenges ou tout simplement saisir une belle opportunité.

  • Pour être récompensé

Apres l’effort, le réconfort et ce n’est que justice ! Chez Keycoopt, si votre cooptation débouche sur un recrutement, vous recevez une prime de cooptation allant de 500 à 1000 euros ! Vous pouvez décider de garder ce joli cadeau ou de l’offrir à une association partenaire. La générosité, ça paye !

  • Pour animer son réseau

Tout le monde a un réseau (familles, amis, anciens collègues, connaissances etc.). Il est important de l’exploiter et de le faire vivre ! Quand vous recommandez quelqu’un, votre réseau est mis en lumière, il bouge et grandit. Bref il évolue (grâce à vous) et c’est vital pour se créer de nouvelles opportunités !

 

Du point de vue des recruteurs, la mise en place d’une plateforme pour la cooptation interne est aussi très bénéfique. Cela permet aux collaborateurs d’être informés des opportunités au sein de leur entreprise. En 2015, l’Etude APEC sur la mobilité interne révélait que près de la moitié des cadres n’étaient pas conscients des possibilités d’évolution interne dans leur entreprise. La cooptation est donc une solution en or pour booster la mobilité interne. Elle permet aussi aux collaborateurs de pratiquer la cooptation, et d’être récompensés s’ils permettent à leur entreprise de réussir un recrutement.

 

Qu’est-ce qu’une bonne recommandation ?

Nous avons tous un réseau ; c’est donc à la portée de tout un chacun. Cependant, une bonne recommandation doit respecter quelques principes. Dans ce tutoriel court et efficace, nous vous proposons quelques astuces pour faire de bonnes recommandations !

Partagez cet article

Déposez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.