Recherche sur le blog:
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Actualité RH
Ça nous a plu
Cooptation
En avant
Les offres de la semaine
Non classé
Notre actualité
Parcours de Coopteurs
Parole de coopteurs
Parole de recruteur
Parole de RH
Presse

Le blog Keycoopt

Besoin d’infos sur le recrutement par la cooptation et les ressources humaines ?

Cooptation interne : conseils pour communiquer efficacement sur votre programme de cooptation

Par Benjamin Van Hyfte • Le 13.11.2018 • Catégorie : Actualité RH, Cooptation

cooptation interneQuoi de plus frustrant que d’avoir mis en place dans son entreprise un programme de cooptation interne… mais que personne n’utilise ? Admettons que vous êtes recruteur, et que vous avez lancé un programme de cooptation interne. Seulement, les semaines passent, les annonces s’accumulent, mais presque personne ne fait de recommandation…

Le problème vient peut-être du programme en lui-même. Les collaborateurs ne seront investis que si le programme leur permet d’accéder facilement aux annonces, et de recommander, en quelques clics, une personne de leur réseau qualifiée pour le poste. Si le processus de cooptation interne est trop complexe, il est probable que vous ne receviez jamais de recommandation. Et si vous passiez par une plateforme spécialisée dans la cooptation ?

Une plateforme pour animer la cooptation interne

Une plateforme dédiée permet de rendre le processus de cooptation interne beaucoup plus fluide. D’une part, pour les recruteurs, qui ont ainsi leur propre espace, avec les annonces d’emploi en cours, les recommandations à traiter et les fiches candidat. D’autre part, pour les coopteurs, qui remplissent un simple formulaire pour recommander une personne (nom, niveau d’expérience, contact, etc).

Decathlon_Coopt_cooptation_interneC’est aussi l’occasion de mieux communiquer sur la cooptation interne : avec un nom dédié au programme (exemple : ‘Décathlon Coopt’ pour Décathlon), une identité visuelle propre, la plateforme ne sera pas qu’un outil RH parmi d’autres. Elle deviendra un espace interactif, où chacun pourra se renseigner sur les postes à pourvoir dans l’organisation, recommander des personnes de leurs réseaux et (si l’entreprise le permet) candidater directement à une offre.

L’annonce ciblée, pour de meilleurs résultats

Un bon outil de cooptation interne sera dès le départ paramétré pour cibler les collaborateurs.

En effet, mettons-nous à la place du collaborateur. Au lancement du programme de cooptation interne, il aura un à priori positif, et ouvrira les e-mails avec curiosité. Si aucune annonce d’emploi ne correspond à son réseau, il se dira : « tant pis, ça sera pour la prochaine fois ».

Au troisième mail, il se demandera pourquoi on le sollicite pour des profils si éloignés du sien. Il est extrêmement probable qu’il ne jette même pas un oeil au dixième mail…

Un outil de cooptation interne, lancé sans avoir segmenté sa base de données, risque d’entraîner, très vite, une lassitude des utilisateurs. La solution est donc de cibler les collaborateurs / coopteurs selon leur profil et attentes. Ainsi, lorsqu’un recruteur veut publier une offre d’emploi sur la plateforme, il pourra cibler les coopteurs qui recevront en priorité l’annonce. Le mail pourra être envoyé avec un message plus personnalisé : « Bonjour, Mélanie ! Nous recherchons un responsable marketing dans la région lilloise. Nous avons pensé que ça pourrait intéresser ton réseau… »

Vous l’avez compris : adresser les bonnes annonces aux bons collaborateurs permettra à chaque utilisateur de vivre sa propre expérience de cooptation. Et leur donnera d’autant plus envie de consulter les annonces et de vous recommander des gens bien !

 

[Pour aller + loin] Lancer sa plateforme de cooptation : les erreurs à ne pas commettre !

En conclusion, au-delà de l’outil qui permet de cibler et d’animer, n’oubliez pas que le lancement d’un programme de cooptation n’est pas une étape à prendre à la légère ! La communication est essentielle, comme nous venons de le voir, mais d’autres erreurs sont aussi à éviter :

  • Votre direction n’est pas engagée dans ce projet
  • Vous n’allez pas récompenser vos collaborateurs
  • Vous n’allez pas solliciter tous vos collaborateurs ou vous allez définir un périmètre trop restreint
  • Vous voulez d’abord tester artisanalement pour voir si cela marche

 

Pour découvrir d’autres erreurs fréquemment commises sur ce sujet et nos best practices découvrez notre livre blanc :

« Comment rater la mise en place d’un programme de cooptation au sein de son entreprise … ou pas ? »

 

cooptation_interne_conseils_communiquer_efficacement_sur_votre_programme_de_cooptation

 

 

Partagez cet article

Déposez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez Keycoopt
48 000 cadres sont déjà membres de notre communauté de coopteurs. Et vous ?
Hélène_Sède

[Témoignage] C’est son histoire : Hélène Sède, cooptée et cooptrice

    Depuis 4 mois, Hélène Sède est une cooptrice active sur le site de Keycoopt.com … mais avant cela […]

comment_eviter_quun_candidat_refuse_votre_proposition_dembauche

Recruteurs : comment optimiser vos chances pour qu’un candidat accepte votre proposition d’emploi ? (et ne se désiste pas)

Le marché de l’emploi cadre se porte très bien en 2018 [1]. Les entreprises subissent une véritable Guerre des talents […]

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. ...
  7. 14
Le Sourcing 2.0
Vous voulez mieux comprendre le recrutement par cooptation de Keycoopt ?
RSS Notre fil d’actualité