Qu’est-ce qu’un programme de cooptation ?

De plus en plus d’entreprises mettent en place un programme de cooptation en interne, au sein de leurs structures, pour recruter de nouveaux talents. S’il n’existe pas de modèle type, il y a tout de même des éléments clés à connaître et à prendre en compte :

1. Qui est concerné ?

Les recruteurs et les collaborateurs de l’entreprise.

2. En quoi ça consiste ?

Informés des offres d’emploi à pourvoir au sein de leur entreprise, les collaborateurs sont invités à recommander des personnes de leurs réseaux.

3. Pourquoi / pour quels objectifs ?

L’objectif est de recruter, via la recommandation, de nouveaux talents. A la clé : des profils diversifiés, des recrutements plus rapides et moins chers, une limitation des turnovers, etc. Pour voir plus d'avantages.

4. Comment cela est-il mis en place ?

Formalisé ou non, le programme de cooptation peut être déployé sous différentes formes : affichage dans les couloirs de l’entreprise, envois par mails, mise en avant sur l’intranet ou dans la newsletter de l’entreprise, etc.

Pour « vivre », ce programme doit être connu de ses utilisateurs, par le biais d’une communication en interne. Il est ensuite primordial de l’animer au jour le jour, par le biais de jeux concours par exemple.

5. Bonus – Comment motiver et maintenir la participation ?

Des récompenses peuvent aussi être attribuées lorsqu’une recommandation conduit à un recrutement, pour inciter les salariés à y participer. Cela reste à la discrétion de l’entreprise.

 

De plus en plus plébiscitée des recruteurs, la cooptation est encore souvent mise en place en interne de façon « artisanale », sans réel encadrement et suivi. Depuis quelques années, des outils digitaux innovants émergent pour formaliser et organiser les programmes de cooptation, et donc les rendre plus efficaces.

L’outil Keycoopt System en est un exemple. Cette solution permet aux entreprises d’animer leur propre programme de cooptation et d’optimiser la mobilité interne et le recrutement par la cooptation. A la clé : un recrutement moins cher (avec des coûts de recrutement dégressifs), plus rapide (recrutement en 20 jours, contre 60 jours en moyenne), des collaborateurs devenus des acteurs du recrutement et un développement de la marque employeur.

 

 

 

 

La cooptation sur internet avec Keycoopt Talent et Keycoopt System

Internet et la prédominance des réseaux sociaux professionnels ont redessiné les contours de la cooptation. Chez Keycoopt nous l’avons bien compris et nous en avons fait notre expertise. Avec les deux solutions Keycoopt Talent* (plateforme qui s’appuie sur un réseau de 40 000 coopteurs) et Keycoopt System** (logiciel mis en place au sein des entreprises pour solliciter leurs propres collaborateurs), Keycoopt propose des systèmes de cooptation digitalisés, mieux organisés et donc plus efficients.

Keycoopt Talent

Créée en 2012, cette plateforme de recrutement est basée sur la cooptation externe. Elle s’appuie sur un réseau de plus de 40 000 coopteurs qualifiés. L’objectif est d’obtenir, via un envoi ciblé d’annonces à des coopteurs qualifiés, des recommandations pertinentes. Cet outil est 3 fois plus rapide qu’un recrutement classique (des candidats qualifiés présentés au client recruteur dans les 2 à 3 semaines) et peu coûteux (en moyenne 2,5 fois moins cher qu’un cabinet de recrutement classique).

Keycoopt System

Lancé en 2015, le logiciel de recrutement Keycoopt System est le dernier né de Keycoopt. Sa mise en place répond à un réel besoin des recruteurs, déjà utilisateurs du modèle Keycoopt : pouvoir appliquer cette solution en interne et animer leur propre programme de cooptation. Cet outil, accessible en SAAS, permet d’optimiser la mobilité interne et le recrutement par la cooptation. A la clé : un recrutement moins cher (réduction de 50% des coûts), plus rapide (recrutement en 20 jours contre 60 jours en moyenne) et des collaborateurs devenus acteurs du recrutement et un développement de la marque employeur.

Nos autres pages sur la cooptation