Recherche sur le blog:
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Actualité RH
Ça nous a plu
Cooptation
En avant
Non classé
Notre actualité
Parcours de Coopteurs
Parole de coopteurs
Parole de recruteur
Parole de RH
Press
Presse

Métro, boulot … écolo ? Devenez plus éco-responsable au bureau en 6 astuces (simples)

Par Charlotte Roussel • Le 02.10.2018 • Catégorie : Ça nous a plu, En avant

 

Devenir-plus-eco-responsable-au-bureauLe saviez-vous ? En moyenne, nous passons près d’un tiers de notre temps sur notre lieu de travail !

Alors si à la maison vous avez l’habitude d’adopter des gestes éco-responsables, pourquoi ne pas en faire autant au bureau ? Découvrez ici 6 bonnes pratiques pour préserver la planète depuis votre lieu de travail.

 

 

1. Déplacez-vous autrement !

Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), en un an, un salarié effectue en moyenne 6 600 km de trajet, ce qui représente l’émission de près de 1,4 tonne de CO2 par personne.

Nos conseils :

  • Adoptez de bonnes habitudes dès votre début de journée et adaptez votre façon de vous rendre au travail : allez-y à pied, à vélo, en transports en commun ou bien misez sur le covoiturage !

 

  • Pensez télétravail : si cela est possible, pour réduire votre empreinte carbone. D’autant plus que de nombreux outils vous permettent aujourd’hui d’être aisément joignables et de travailler à distance, y compris en équipe (visioconférences, messageries d’entreprise, etc.).

 

  • Oubliez l’ascenseur : privilégiez les escaliers en entreprise ! Le chiffre est éloquent : le parc français d’ascenseurs consommerait aujourd’hui en énergie l’équivalent de la Ville de Bordeaux ! [1] Et en plus c’est bon pour votre santé 😉

2. Évitez le gaspillage !

L’ADEME estime qu’en moyenne chacun des 13 millions de Français qui travaillent dans un bureau produit 130 kilos de déchets par an, dont 70 à 85 kg de papier. L’équivalent de 3 ramettes de papier ! Aussi, il est de bon ton de limiter votre consommation de papier et d’encre.

Nos conseils :

  • Économisez vos ressources : imprimez recto-verso ou sur le verso de feuilles déjà imprimées, préférez le noir et blanc, le mode d’impression « éco » ou encore l’utilisation de ramettes de papier recyclé.

 

  • Triez et recyclez : effectuez le tri sélectif au bureau. Et si ce n’est pas le cas, incitez votre direction à adopter une telle démarche. En moyenne une feuille de papier peut être recyclée jusqu’à 6 fois !

 

  • Tirez parti des outils numériques : par exemple, optez pour un envoi par mail des documents (ou mieux un partage sur le serveur) et privilégiez l’utilisation du rétro-projecteur pendant les réunions et conférences.

3. Limitez votre consommation en énergie !

Adoptez, tout au long de votre journée, de bonnes habitudes pour éviter d’être trop énergivore.

Nos conseils :

  • Adaptez votre lieu de travail : privilégiez la lumière naturelle, optez pour des ampoules à économie d’énergie ou encore demandez, si ce n’est pas déjà le cas, l’installation d’un système d’éclairage qui s’éteint automatiquement si aucun mouvement n’est détecté dans la pièce.

 

  • Utilisez autrement vos appareils électroniques : dès que vous quittez votre poste de travail, mettez par exemple votre ordinateur en mode « veille ». Par ce biais, l’ordinateur consomme 15% de moins qu’un appareil actif. Si vous vous absentez plus de 30 minutes, il est même conseillé de l’éteindre complètement. Avant de partir le soir, si vous avez branché vos appareils électroniques sur une multiprise, débranchez-la.

 

  • Soyez attentif à vos mails : cela peut surprendre mais, pour limiter votre consommation d’énergie, essayez d’envoyer des e-mails moins lourds (limitez les pièces-jointes et allégez les fichiers attachés) et moins fréquemment. Triez également régulièrement vos mails : 30 e-mails supprimés, cela équivaut à la consommation d’une ampoule allumée pendant 24 heures ! Autre bonne pratique : désabonnez-vous des e-mailings inutiles (sauf ceux de Keycoopt bien évidemment).

4. Gérez le chauffage

Trop chauffer ou climatiser a un impact considérable sur l’environnement. Cela représente en moyenne, selon l’ADEME, la moitié des consommations d’énergie au bureau. Aussi, il est conseillé d’être vigilant sur ce point.

Nos conseils :

  • Adaptez-vous : réglez la température de façon à rester dans les moyennes les plus adaptées. Quitte à enfiler un pull si besoin.

 

  • Adoptez de bons réflexes au cours de la journée : baissez le chauffage et fermez les stores en partant le soir, été comme hiver. Cela vous permettra de limiter l’influence du climat extérieur (grande chaleur ou froid) sur l’intérieur

5. Adoptez de bonnes habitudes … même pendant vos pauses !

D’après une étude IFOP, 89% des salariés effectuent des pauses-café, dont 53% tous les jours. Vous pouvez également mettre à profit ces temps pour limiter votre impact sur l’environnement.

Nos conseils :

  • Misez sur le réutilisable : troquez les gobelets et la vaisselle en plastique pour des mugs ou des verres. Et si vous ramenez votre déjeuner au travail, pensez aux tupperware ! (ou mieux encore les plats en verre avec couvercle !).

 

  • Limitez la surconsommation : si vous consommez du café, incitez, si ce n’est pas déjà le cas, votre entreprise à opter pour une cafetière à piston plutôt que pour une machine à capsules (si vous préférez le thé, optez pour une boule à thé  ou des sachets en lin). Pour aller plus loin, et ne pas vous priver, vous pouvez aussi opter pour des capsules de café rechargeables ! Idem pour la consommation d’eau : une carafe filtrante est préférable à des bouteilles en plastique.

6. Faites passer le mot à votre direction : soignez vos équipements informatiques !

La gestion du parc informatique est l’un des gros enjeux de l’écologie et de la responsabilité d’entreprise au bureau : il représente à lui-seul une empreinte carbone estimée à 360 kg de CO2 par an et par salarié !

Nos conseils :

  • Entretenez votre poste de travail : pour ne pas avoir à changer votre ordinateur tous les 3 ou 4 ans.

 

  • Pensez réemploi : donnez une seconde vie à votre ordinateur, n’ayez pas pour premier réflexe de jeter !

 

  • Choisissez habilement votre matériel informatique : si ce n’est pas déjà le cas, sensibilisez votre direction au choix des fournisseurs pour retenir ceux qui détiennent les écolabels européens, les normes NF environnement ou le label « Energy Star » garantissant jusqu’à 50 % d’économie d’énergie. Et si vous avez le choix, optez plutôt pour un ordinateur portable qui consomme jusqu’à 80% de moins qu’un ordinateur de bureau.

 

 

En conclusion, aujourd’hui être écolo sur son lieu de travail c’est adopter de bonnes habitudes, et ce, à chaque étape de la journée, du départ (à vélo, à pied, etc.) au bureau au tri de vos mails en fin de journée. Contrairement à ce que nous pourrions penser, ces gestes du quotidien ne sont, pour la plupart, pas nécessairement contraignants. Mais pour vous assurer qu’ils aient un impact, veillez à en parler autour de vous, auprès de vos collègues ou supérieurs, pour sensibiliser et créer un vrai mouvement collectif. Alors, all together now !

 

[1] Selon une étude menée par la Fédération des ascenseurs en avril 2015.

 

Partagez cet article

Déposez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.