Recherche sur le blog:
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Actualité RH
Ça nous a plu
Cooptation
En avant
Non classé
Notre actualité
Parcours de Coopteurs
Parole de coopteurs
Parole de recruteur
Parole de RH
Press
Presse

[INTERVIEW] Sens du timing, pragmatisme et innovation collaborative : entretien avec Mickael Froger, co-fondateur de Lengow

Par Simon Gavelle • Le 11.07.2013 • Catégorie : Parcours de Coopteurs

Lengow-innovation

Si vous tenez un site de ecommerce, alors vous connaissez surement déjà Lengow. Cet outil de gestion des campagnes webmarketing vous permet de placer votre produit sur tous les comparateurs de prix, places de marché en ligne et bien d’autres choses encore. Mickael Froger, co-fondateur, a accepté de répondre à nos questions au sujet de l’innovation dans son entreprise. Dans cette interview très enrichissante et pleine d’enseignements, il nous raconte la croissance rapide de son entreprise, son sens du « bon timing » ou encore la politique d’innovation qu’il mène dans son entreprise.

.

Quel était votre parcours avant Lengow ? Comment est née cette idée ? Qu’est ce qui vous a décidé à vous lancer, quel a été l’élément déclencheur ?

mickael-froger-lengow

Mickael Froger, co-fondateur de Lengow.

Nous nous sommes rencontrés avec mon associé actuel en 2004 chez Leguide.com. Nous sommes tous les deux très complémentaires dans beaucoup de choses, aussi bien dans le caractère que dans les compétences. Lui est plutôt commercial et moi, plutôt technique. Nous nous sommes toujours dit qu’un jour, nous monterions quelque chose ensemble. Pendant plusieurs années nous avons suivi nos carrières respectives, notamment dans des startups et grands groupes pour moi. Un jour de mars 2010, on s’est retrouvé en fêtant ses 30 ans chez lui. Nous avions toujours envie de monter quelque chose.

À ce moment là, il était assez difficile pour les sites ecommerce de créer leur catalogue produit, de les optimiser et de les tracker. Nous avons donc eu l’idée de créer un outil qui permettrait d’aller plus loin dans la diffusion de produit et qui pourrait le faire de manière automatisée. Nous avions toujours envie de monter une structure ensemble autour d’un produit abouti. À l’époque, nous étions tous les deux en poste et 2 jours après cette soirée, nous avons démissionné pour commencer à développer Lengow.

Nous nous sommes donné 6 mois  pour y arriver, sinon nous retrouverions du travail. J’ai alors commencé à développer la plateforme et lui à chasser commercialement. La société est née le 1er juillet, 3 mois après avoir quitté nos emplois.

.

Quelles difficultés avez-vous rencontré pour vous lancer, comment y avez-vous répondu ? Comment avez-vous réussi à convaincre vos premiers clients et à prendre place sur ce marché ?

À part les formalités administratives, nous n’avons pas eu beaucoup de difficultés lors de la création. C’était vraiment un projet que nous voulions faire et nous n’avons jamais hésité en se demandant si nous partions dans la bonne direction. Chacun de nous deux avait une certaine expérience dans le domaine et nous savions que suivre cette direction allait demander un rythme de travail très élevé.

Nous venons tous les deux du monde des comparateurs de prix et avions déjà un réseau de contacts important. Beaucoup d’entre eux nous ont fait confiance dès la version beta et nous les en remercions vraiment. Progressivement le produit a évolué, nous avons commencé à développer de nouvelles fonctionnalités et à les perfectionner. En fin d’année 2009, la Fnac lançait un appel d’offre et toutes les solutions européennes sont passées dans leur bureau. Il a fallu leur prouver que nos fonctionnalités étaient efficaces et que nous pouvions être très réactifs à leurs demandes. L’enjeu était très important et finalement, ils ont décidé de nous faire confiance.

.

Comment faite-vous pour gérer l’expansion rapide de votre entreprise : des débuts avec 1000€ à Paris vers Nantes et aujourd’hui 3 bureaux, 15 pays et 50 employés.

Nous avons d’abord décidé de quitter Paris pour un choix de vie plus personnel que professionnel et c’est « sur le tard » que nous avons découvert toutes les opportunités possibles à Nantes.

Ensuite, gérer notre croissance n’est pas quelque chose de facil et ce, à plusieurs niveaux. De l’exterieur, on peut avoir l’impression que Lengow grossit très vite mais il faut savoir que nous sommes très pragmatiques. Nous n’avons jamais voulu nous mettre en danger en mettant la charrue avant les boeufs. Nous partons du principe que plus nous avons de chiffre d’affaire et plus nous pouvons recruter. Je pense qu’il très important de faire les bonnes choses, au bon endroit, au bon moment, ainsi que de s’entourer des bonnes personnes. Il y a un gros challenge sur le timing d’execution. Il faut se demander si on arrive à progresser et si nos chiffres et notre capacité d’execution suivent. Il faut bien être conscient que l’on peut toujours avoir une bonne idée, mais que la bonne question est « est-ce que l’on est capable de la faire, de la vendre, de la faire évoluer ».  Dans le web tout évolue très vite, alors il faut toujours essayer de voir loin, sans voir trop loin, parce qu’à trop long terme, tout peu changer et donc il faut savoir exécuter rapidement. Il faut donc attendre que le marché soit prêt et que l’on soit prêt aussi et à ce moment, y aller. Par contre, si on a une idée est que l’on est en mesure de la faire, il faut la faire de suite. J’ai apprit que « tout ce qui doit être fait rapidement doit être fait immédiatement ».

Nous avons attendu 2 ans avant de partir à l’étranger, le temps que le produit soit vraiment abouti et que humainement, l’entreprise soit prête. Pour cela, il nous a fallu ouvrir un bureau à Paris et recruter une vingtaine de personnes. Un autre bureau a ensuite ouvert à Montreal, tout cela en gérant la croissance à Nantes. Nous voulions attendre aussi d’avoir suffisamment de références et de notoriété pour intéresser les marchés anglo-saxons, pour ensuite se lancer fort et vite. Nous avons su nous entourer des bon VC , qui nous permettent d’évoluer comme nous le faisons, comme Kima Ventures puis Alven Capital.

Il faut savoir mixer pragmatisme et réactivité : il  faut savoir attendre et se préparer, mais si on attend trop longtemps on peut passer à côté d’occasions. De cette manière, lorsque l’on se lance, on se lance de manière forte, mais en même temps préparé à 200%.

.

Quelle politique menez-vous en matière d’innovation ?

L’innovation fait vraiment partie de notre culture d’entreprise. Nous sommes des développeurs et avons donc toujours envie de créer de nouvelles choses. Nous avons beaucoup d’idées et pensons souvent à de nouveaux projets. Cependant, il n’y a rien de pire qu’un produit qui n’est pas utilisé par un client.

Je suis persuadé que nous n’aurons jamais toutes les meilleures idées. Nous avons beaucoup de bonnes idées, nous faisons bien notre travail et sommes capables de faire beaucoup de choses. Cependant, ceux qui sont vraiment dans le coeur du business, ce sont les marchands et ils ont toujours d’excellentes idées parce qu’ils ont des besoins et des caractéristiques qui leurs sont propres et qui demandent des produits bien particuliers. Nous sommes très curieux et aimons vraiment discuter avec eux pour trouver leurs besoins et combler leurs manques. Pour cela, nous avons créé une « road-map collaborative » dans notre plateforme où les marchands proposent leurs idées qui seront ensuite soumises aux votes des autres marchands. Lorsque cette idée obtient 20 votes, nos équipes se lancent dans son développement. Beaucoup de fonctionnalités sont nées de cette manière et beaucoup d’autres sont en attente d’être crées !

Nous fonctionnons donc d’un côté avec les idées et besoins marchands et de l’autre avec nos propres idées. Nous essayons de trouver un juste milieu entre la capacité que nous avons à développer des choses et les besoins des clients.

Enfin, nous faisons beaucoup de veille sur le marché, mais aussi sur les tendances. Nous analysons nos chiffres et ceux du marché, mais aussi les blogs. Par exemple à un moment les market place devenaient de plus en plus importantes et un besoin grandissant apparaissait. Grâce à notre veille nous avons su détecter la tendance très rapidement et avons dans la foulée mit en place les innovations et fonctionnalités pour aller répondre à ces besoins.

.

Qu’en pensez-vous ? Gérez-vous la croissance de votre entreprise de la même manière ? Donnez-nous vos réactions !

.

Pour en savoir plus sur Lengow:

www.lengow.fr

Twitter: @Lengow

————————————————-

Blog.keycoopt, pour keycoopt.com, le recrutement innovant par la recommandation.

Partagez cet article

Déposez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.