Recherche sur le blog:
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Actualité RH
Ça nous a plu
Cooptation
En avant
Les offres de la semaine
Non classé
Notre actualité
Parcours de Coopteurs
Parole de coopteurs
Parole de recruteur
Parole de RH
Presse

Le blog Keycoopt

Besoin d’infos sur le recrutement par la cooptation et les ressources humaines ?

Les secrets d’un bon profil LinkedIn

Par Charlotte Roussel • Le 25.02.2019 • Catégorie : Actualité RH, En avant

Faire un bon profil LinkedIn

Aujourd’hui, lorsqu’on est à la recherche d’une nouvelle opportunité professionnelle, il est important d’être présent sur les réseaux sociaux professionnels. Et notamment sur LinkedIn qui est devenu, en l’espace de quelques années, un outil incontournable pour se rendre visible des recruteurs. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 600 millions de membres, 15 millions de français qui ont un profil. Et 85% des recruteurs qui attestent l’utiliser pour leur recherche de talents [1].

 

Aussi, nous reviendrons dans cet article sur :

      • L’importance d’avoir une stratégie de recherche d’emploi claire
      • De penser référencement [2] pour gérer efficacement sa e-réputation
      • Les erreurs à ne pas commettre au moment de créer/mettre à jour son profil LinkedIn
      • Les éléments essentiels d’un bon profil LinkedIn
      • Le point de vue des recruteurs sur les raisons pour lesquelles il est important de soigner son profil LinkedIn

 Les pré-requis avant de créer/modifier votre profil LinkedIn

Avoir un bon profil LinkedIn est important pour travailler votre personal branding, c’est-à-dire votre communication personnelle (orale, écrite ou numérique) pour vous démarquer, mettre en avant vos compétences et valeurs ajoutées. Et vous faire reconnaître dans votre environnement professionnel et/ou votre marché. Comparativement, c’est ce que font les entreprises lorsqu’elles travaillent leur marque employeur [3].

Pour cela, au moment de créer ou de modifier votre profil LinkedIn, il est important d’avoir une stratégie de recherche d’emploi claire, ce qui sous-tend : d’avoir en tête un projet professionnel, de savoir auprès de qui vous souhaitez vous rendre visible et pourquoi les recruteurs ont tout intérêt à vous recruter VOUS.

De plus, il est nécessaire de penser votre profil LinkedIn dans une optique de référencement [4] tout simplement parce que les recruteurs effectuent leurs recherches de profils sur ce réseau social par le biais de mots-clés (par exemple : « chargé de projet marketing digital »).

 

Par ailleurs, pour faire un bon profil LinkedIn, évitez de tomber dans 2 pièges :

1/ Faire un copier/coller de votre CV : parce que le contenu ne disposera pas des mots-clés adéquats pour que votre profil soit bien référencé.

2/ Constituer un profil trop léger en termes de contenus : vous contenter d’indiquer vos intitulés de poste, sans développer, ne permettra pas aux recruteurs de comprendre la teneur de vos missions, de vos responsabilités… et donc de vous envisager dans un autre poste.

Les 10 indispensables d’un bon profil LinkedIn [5]

1. Le titre de votre profil :

C’est ce qui vous définit en premier. Aussi, soyez le plus précis(e) possible sur votre situation actuelle et vos aspirations. Et choisissez les bons mots-clés pour être bien référencé(e) et identifié(e) des recruteurs. Ou que votre profil apparaisse en tête des résultats sur les moteurs de recherche.

Par exemple : si vous êtes en poste, indiquez l’intitulé de votre poste et le nom de votre entreprise. En cas de recherche d’emploi, précisez plutôt le poste que vous visez. N’hésitez pas aussi à préciser dans votre titre que vous êtes « À la recherche d’une nouvelle opportunité professionnelle », si vous êtes en recherche active.

Astuce : si vous commencez timidement à envisager un nouvel avenir professionnel mais que vous êtes en poste, vous pouvez activer l’option « À l’écoute de nouvelles opportunités professionnelles » (dans la rubrique « Objectifs professionnels »). Depuis 2017, cette option peut même être activée de façon confidentielle pour être visible des recruteurs et chasseurs de tête mais pas de votre supérieur, même s’il possède un « compte Recruiter ».

 

2/ La photo de profil :

Un indispensable. Selon les statistiques de LinkedIn, un profil avec photo serait vu 20 fois plus qu’un profil sans photo ! Optez de préférence pour une photo sur laquelle vous êtes à l’aise, souriant(e), où vous paraissez authentique et … professionnel(le) ! On parle de LinkedIn et pas de Facebook ou Instagram, aussi évitez les photos trop « fun », personnelles. Pour ne pas vous décrédibiliser.

 

3. La photo de couverture :

Importante pour affirmer votre différence vis-à-vis d’un autre profil. Il est possible d’opter pour une photo neutre et agréable, qui facilite la lecture de votre profil. Ou bien de préférer une photo qui vous correspond (à vos aspirations, votre façon de penser, etc.) ou encore en lien avec votre secteur d’activité.

Par exemple : une image qui décrit la vision de votre secteur, une citation, etc.

 

4. Vos coordonnées :

Indiquez vos coordonnées entières, a minima votre e-mail et votre numéro de téléphone.

 

5. Votre résumé :

Soit l’espace qui vient en-dessous de votre titre. Essayez d’être percutant(e), via un bon « personal branding » [6] : « vendez » votre parcours, vos atouts, etc. Rappelons que seules les premières lignes sont visibles, aussi donnez envie au recruteur d’aller plus loin et de cliquer pour voir le reste de votre présentation ! Veillez, une nouvelle fois, toujours dans une optique de bon référencement de votre profil, à y intégrer les bons mots-clés.

 

6. Vos expériences :

Contrairement au CV, un profil LinkedIn n’a pas de fin, aussi exploitez-le et développez vos différentes expériences professionnelles ! Mettez en avant ce qui fait que vous « sortez du lot » (gestion d’un budget important, management d’équipes, etc.). Ajoutez-y, une nouvelle fois, des mots-clés pertinents, en lien avec chacune de vos expériences.

Astuce : consulter des offres d’emploi peut vous permettre d’identifier ces mots-clés utilisés/recherchés par les recruteurs.

 

7. Du contenu :

Enrichissez votre profil avec des contenus, en lien avec vos expériences qui soutiennent les réalisations que vous avez pu effectuer. Ça peut être des vidéos, des présentations (via l’outil Slideshare qui permet de les héberger) ou encore un lien vers un blog, un portfolio, etc.

 

8. Vos compétences :

L’algorithme de LinkedIn tient compte des compétences, elles sont donc à ne pas négliger. Indiquez les compétences acquises au fil de vos expériences, en veillant à ce que les plus pertinentes arrivent en premier dans la liste.

Par exemple : « Marketing digital » ou « Référencement ». En revanche, certaines sont à bannir comme « Word » ou « Excel », trop banales.

 

9. Les recommandations :

En d’autres termes, ce qu’ont pensé de vous vos collègues, anciens managers, etc. C’est ce qui donnera du poids à votre profil, mais aussi à votre projet. Pour cela, essayez d’en demander au fur et à mesure de vos expériences… pas 15 ans après !

 

10. L’URL :

C’est-à-dire l’adresse de votre profil LinkedIn sur Internet. Veillez à la modifier pour la personnaliser, de préférence à votre nom. Concrètement, cela donne : www.linkedin.com/in/votrenom.

Cela inspirera confiance et vous permettra de vous démarquer auprès des recruteurs. Autre avantage : vous obtiendrez également une adresse mémorisable, à partager éventuellement en signature de vos mails professionnels.

 

Pourquoi il est important de soigner votre profil LinkedIn : l’avis de Stéphanie Tartare, Responsable du Pôle recrutement chez Keycoopt

Photo_stephanie_tartare« Pour un recruteur, le profil LinkedIn d’un candidat est très important puisque c’est la première impression qu’il aura de lui. D’où la nécessité de le soigner !

Chez Keycoopt, les consultantes en recrutement portent une attention toute particulière au profil LinkedIn des candidats, tout simplement parce qu’au moment où des profils leur sont recommandés pour un poste, elles n’ont pas leur CV. Consulter leur profil LinkedIn leur permet alors de vérifier rapidement si leur profil correspond au poste visé.

D’où l’importance d’avoir les bons mots-clés dans le titre de son profil, son résumé, ses intitulés de poste, le détail de ses missions, etc. Et de tenir régulièrement à jour son profil (en détaillant a minima son nombre d’années d’expérience, ses compétences et ses missions clés) tout en restant synthétique !

L’objectif est de faciliter la vie du recruteur, de lui permettre de comprendre en un clin d’œil le projet professionnel et les compétences d’un candidat. Pour l’aider à évaluer s’il correspond, en définitive, à ses besoins. »

 

 

Pour conclure, vous connaissez maintenant tous les secrets pour avoir un profil LinkedIn parfait. Si on ne devait retenir que trois choses ce serait : choisissez les bons mots-clés, tenez à jour votre profil LinkedIn et soyez percutant(e) pour donner envie aux recruteurs de vous contacter et d’aller plus loin dans le processus de recrutement !

 

[1] Selon une étude RégionsJob 2017.

[2]  Utiliser les mots-clés adéquats pour apparaître en bonne position dans les résultats naturels des moteurs de recherche. Ou, dans le cas présent, dans les recherches des recruteurs qui utilisent le « search » sur LinkedIn.

[3] La marque employeur regroupe tous les éléments d’image de marque et de communication destinés à valoriser l’appartenance à l’entreprise des collaborateurs, mais aussi des candidats potentiels, dans un but d’attraction et de fidélisation des talents.

[4] Utiliser les mots-clés adéquats pour apparaître en bonne position dans les résultats naturels des moteurs de recherche. Ou, dans le cas présent, dans les recherches des recruteurs qui utilisent le « search » sur LinkedIn.

[5] Nous avons pris appui, dans cette partie, sur l’article de Frenchweb et d’Altaïde, « Et si une bonne candidature commençait par un bon profil LinkedIn ? ».

[6] Promouvoir son image et ses compétences.

 

Partagez cet article

Déposez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.