Recherche sur le blog:
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Actualité RH
Ça nous a plu
Cooptation
En avant
Les offres de la semaine
Non classé
Notre actualité
Parcours de Coopteurs
Parole de coopteurs
Parole de recruteur
Parole de RH
Presse

Le blog Keycoopt

Besoin d’infos sur le recrutement par la cooptation et les ressources humaines ?

Management : jouez-la comme Deschamps !

Par Charlotte Roussel • Le 04.07.2018 • Catégorie : Actualité RH

 

manager_comme_dans_le_foot« Au-delà de la qualité et du talent, il y a deux aspects importants : celui de la notion de groupe et de l’état d’esprit ». C’est en ces mots que Didier Deschamps évoque son métier de coach.

Alors oubliez les tacles, le coup de boule de Zidane … contrairement à ce que certains pourraient penser, le football est une vraie source d’inspiration, notamment en entreprise ! Il y a plus de similitudes qu’on ne le croit entre 11 joueurs sur un terrain et des collaborateurs travaillant en openspace, que ce soit au niveau de l’effort, du perfectionnisme ou du collectif.

Alors fini de la jouer perso ! Voici 10 tactiques tirées du football pour mener son équipe au succès !

1. Créer une vision d’équipe (positive) !

Le succès repose avant tout sur un projet d’équipe partagé par tous. Un bon coach est celui qui communique à ses joueurs une vision d’équipe précise et inspirante pour créer la cohésion. Pour s’assurer de leur motivation tout au long de la compétition. Idem en entreprise : un bon manager est celui qui se fait le relai auprès de ses collaborateurs d’une vision d’entreprise. Pour qu’ils puissent s’approprier ce discours et l’appliquer en interne.

Il est nécessaire de s’appuyer sur des valeurs communes, telles que la solidarité. Elles doivent être proposées collectivement, ou du moins expliquées clairement, pour ensuite être mises en application au quotidien. L’entraîneur / le manager en devient l’ambassadeur.

2. Créer une équipe complémentaire !

Un bon entraîneur / manager n’est rien sans une équipe autour de lui ! Il est essentiel que chaque joueur / collaborateur s’accorde et ait des compétences complémentaires. La cohésion de l’équipe compte également. Que tous aillent dans le même sens et que chacun s’intègre correctement au collectif / à l’entreprise.

Garant de l’efficacité de sa team, un coach / manager doit ménager les talents et égo pour s’assurer d’avoir une équipe prête à fonctionner de manière solidaire et à s’apprécier.  

3. Définir les rôles et responsabilités de chacun

Pour que chaque joueur / collaborateur travaille efficacement ensemble, l’entraîneur / le manager doit lui expliquer son rôle, ce qu’il attend de lui, tout en tenant compte de l’objectif collectif et des valeurs de l’équipe / l’entreprise.

Il doit également se montrer agile, c’est-à-dire ne pas hésiter à faire changer de poste un des joueurs sur le terrain. Ou faire évoluer un collaborateur dans ses missions. Il peut également voir émerger des leaders naturels dans son équipe. Il faut pouvoir les positionner au mieux, sur le terrain (ou dans l’entreprise) pour que leur impact soit positif.

Un petit conseil ? Ne pas hésiter à donner sa chance aux jeunes et valoriser les personnalités fédératrices. L’expérience force le respect ! Les profils plus expérimentés sauront relayer la vision d’entreprise. Une équipe a toujours besoin de leaders inspirants, aptes à créer l’adhésion.

4. Savoir se fixer des objectifs

Une bonne entente sur le terrain, comme en entreprise passe avant tout par la communication. Le coach / manager est garant de cette unité et doit instituer des règles de fonctionnement précises pour s’assurer du bien-vivre ensemble.

Il doit surtout fixer des objectifs raisonnables et raisonnés ! Des objectifs collectifs (plus précisément une fourchette de réussite à suivre tout au long de la saison / de l’année) et individuels (ce qu’on attend de chaque joueur / collaborateur).

L’entraîneur / le recruteur doit inciter son équipe à se dépasser et à inventer de nouvelles stratégies gagnantes. Son humilité est essentielle pour pouvoir s’adapter et à se renouveler en permanence et être en mesure de questionner sa stratégie.

5. Créer un climat de confiance

C’est-à-dire un environnement de travail qui prône la franchise au détriment de l’hypocrisie et des petites perversions du quotidien. Par ce biais, le coach / manager veille au bien-être de chacun et s’assure de disposer d’une équipe motivée et inspirée.

Un cadre ouvert et transparent est indispensable pour l’obtention de résultats et la fidélisation des collaborateurs.

6. Savoir dire ce qui va et ce qui ne va pas !

Une équipe connaît des hauts et des bas. Dans les 2 cas, il est nécessaire d’en parler ouvertement et rapidement, pendant une mi-temps par exemple, ou un point avec son manager.

Ces échanges en continu sont essentiels pour sonder le ressenti de chaque joueur / collaborateur et ne laisser personne de côté. Cela va de pair avec une gestion efficace des conflits. Pour entretenir un bon esprit d’équipe.

 7. Savoir récompenser pour mieux fidéliser

La reconnaissance est un facteur clé de l’engagement au sein d’une équipe. En plus d’encourager un joueur / salarié qui enregistre de bons résultats, il est essentiel de le récompenser. Cela peut passer par des avantages en nature ou encore des primes : prime de match en cas de bons résultats / part variable de salaire ou intéressement.

De plus, dans le football, comme en entreprise, une victoire est l’affaire de toute l’équipe. Tous sont donc à féliciter, sans distinction.

8. Savoir tirer parti de ses échecs

Tout bon entraîneur / manager connaîtra à un moment de sa carrière, des échecs au sein de son équipe. Il est conseillé d’en tirer parti pour rebondir. Faire appel à ses succès passés est aussi une tactique qui fait ses preuves pour aller continuellement de l’avant !

9. Doser ses ressources

La crainte d’un entraîneur est qu’un de ses meilleurs joueurs se blesse ou déclare forfait pendant un match. Ménager ses joueurs, notamment par des changements réguliers, est primordial pour rester performants. Il en va de même en entreprise : il faut savoir écouter ses salariés pour ne pas tomber dans une course à la performance !

10. Et surtout montrer l’exemple !

Qui de mieux que l’entraîneur / manager pour incarner la vision et les valeurs du club / de l’entreprise ? La figure du leader, inspirant et bienveillant est essentiel pour pérenniser l’adhésion à une vision d’équipe / d’entreprise. Cela permet aussi la rétention de talents, notamment au sein des plus jeunes générations qui ont à cœur de s’engager dans un club / entreprise qui véhicule des valeurs leur correspondant.

 

 

Muscle ton jeu Robert !

En conclusion, l’entreprise à tout à gagner à s’inspirer du sport. Comme un bon entraîneur reste aux côtés de ses joueurs sur le terrain, un bon manager est celui qui accompagne et guide son équipe au quotidien. Il peut pour cela s’appuyer sur les valeurs essentielles de tout bon athlète : engagement, passion, capacité à apprendre et à transformer les échecs.

 

Partagez cet article

Déposez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez Keycoopt
48 000 cadres sont déjà membres de notre communauté de coopteurs. Et vous ?
Le Sourcing 2.0
Vous voulez mieux comprendre le recrutement par cooptation de Keycoopt ?
RSS Notre fil d’actualité