Recherche sur le blog:
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Actualité RH
Ça nous a plu
Cooptation
En avant
Non classé
Notre actualité
Parcours de Coopteurs
Parole de coopteurs
Parole de recruteur
Parole de RH
Press
Presse

Le blog Keycoopt

Besoin d’infos sur le recrutement par la cooptation et les ressources humaines ?

L’Outplacement, une solution gagnante…. Aussi pour l’entreprise !

Par Marina Ciolkovitch • Le 12.09.2019 • Catégorie : Actualité RH

Merci à Pascaline de Ruyver, directrice du cabinet de conseil RH QuinteSens, qui a rédigé cet article.

Subir un licenciement est un véritable choc ! Peut-être plus encore pour les managers ! Cela a un impact sur la confiance en soi et transforme bien souvent la période qui suit en une période douloureuse, à laquelle personne n’est préparé. Le manager en transition professionnelle a au contraire besoin de faire le plein d’énergie pour rebondir.

Pour lui en effet, le temps passé à la maison semble vite bien long, comparé à l’agenda de ministre auquel il était habitué… et en même temps, les semaines défilent très vite, au point qu’il lui devient vite insupportable de devoir répondre à la question de ses amis : « Alors, tu en es où dans tes recherches, ça fait combien de temps déjà ? 6mois ? Ah oui… » ?

Une transition professionnelle facilitée

Apparu dans les années 1970 en France, pour se développer dans les années 1980 et 90, l’Outplacement Individuel vise à accompagner un manager en transition professionnelle, pour l’aider à identifier et mettre en œuvre un nouveau projet correspondant d’abord à ce qu’il sait faire et aime faire, et aussi et surtout à ce que le marché attend.

Le programme combine d’une part des entretiens individuels avec un consultant qui va l’aider à définir son projet en faisant l’inventaire de ses compétences et de ses atouts, en le dotant d’outils de recherche performants, et en le préparant aux entretiens, et d’autre part des ateliers de dynamique de groupe, qui permettront au manager de développer son efficacité relationnelle, en se confrontant au groupe et en échangeant de bonnes pratiques.

De plus en plus d’entreprises proposent cette prestation aux managers sortants, en l’assimilant à un acte de management. Réussir un départ est en effet aussi important que réussir un recrutement ou une intégration. Respecter et accompagner un manager quittant l’entreprise, véhicule une image positive et humaine de l’entreprise et garantit le maintien de la confiance et de la motivation des équipes en place.

Outplacement : une diminution des risques pour l’entreprise et le manager !

Se séparer d’un manager n’est jamais une décision facile. La tentation est souvent de retarder le plus possible cette décision, même si on la sait inéluctable. Par là même, on crée, non seulement un préjudice pour l’entreprise, qui supporte trop longtemps la présence d’une manager insuffisamment performant, mais on crée aussi un préjudice vis-à-vis du manager, qui ne peut que mal vivre cette période de sursis, et aura d’autant plus de mal ensuite à rebondir.

Des préjudices pouvant être plus facilement évités grâce à l’Outplacement. En effet, cet accompagnement privilégié raccourcit de moitié le délai de repositionnement des managers. Selon Pôle Emploi, la durée moyenne de recherche pour les cadres en repositionnement professionnel est de 15 mois. Cette durée est réduite fortement lors d’un accompagnement en cabinet d’Outplacement, par exemple : chez un cabinet comme QuinteSens, le délai de repositionnement professionnel est en moyenne de 6.4 mois pour les managers de moins de 40 ans et de 7.7 mois pour les plus de 50 ans.1

Savoir trancher à temps est donc un acte courageux que l’entreprise doit savoir assumer. Elle sera d’autant plus incitée à prendre ses responsabilités, qu’elle pourra proposer au manager dont elle se sépare, toutes les conditions lui permettant de réussir au mieux son repositionnement. L’entreprise doit garder la main et convaincre son collaborateur d’être accompagné plutôt que de se laisser tenter par une « enveloppe » équivalente au montant de l’Outplacement. Cette tentation est une tendance forte actuellement car cela rassure le manager. Mais c’est un mauvais calcul ! C’est là que la démarche d’Outplacement prend tout son sens, car elle ne laisse pas le manager seul face à son avenir.

Source :

[1] Chiffres transmis par le cabinet QuinteSens.

Pascaline de Ruyver dirige le cabinet de conseil RH QuinteSens, qui fait partie de la communauté d’entreprises Batka (dont Keycoopt fait également parti).
Experte dans la formation managériale, elle accompagne des managers, tout au long de leur vie professionnelle, pour les aider à développer leur leadership et leur efficacité relationnelle et managériale. Elle propose notamment du training, du coaching, du bilan de compétences et de l’Outplacement.
Plus d’infos : pderuyver@quintesens-management.fr

Partagez cet article

Déposez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.