Recherche sur le blog:
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Actualité RH
Ça nous a plu
Cooptation
En avant
Les offres de la semaine
Non classé
Notre actualité
Parcours de Coopteurs
Parole de coopteurs
Parole de recruteur
Parole de RH
Presse
{ "homeurl": "https://www.keycoopt.com/", "resultstype": "vertical", "resultsposition": "hover", "itemscount": 4, "imagewidth": 70, "imageheight": 70, "resultitemheight": "70px", "showauthor": 1, "showdate": 1, "showdescription": 1, "charcount": 3, "noresultstext": "No results!", "didyoumeantext": "Did you mean:", "defaultImage": "http://keycoopt.wpengine.com/wp-content/plugins/ajax-search-lite/img/default.jpg", "highlight": 0, "highlightwholewords": 1, "scrollToResults": 0, "resultareaclickable": 1, "defaultsearchtext": "", "autocomplete": { "enabled" : 1, "lang" : "en" }, "triggerontype": 1, "triggeronclick": 1, "redirectonclick": 0, "trigger_on_facet_change": 0, "settingsimagepos": "right", "hresultanimation": "fx-none", "vresultanimation": "fx-none", "hresulthidedesc": "1", "prescontainerheight": "400px", "pshowsubtitle": "0", "pshowdesc": "1", "closeOnDocClick": 1, "iifNoImage": "description", "iiRows": 2, "iitemsWidth": 200, "iitemsHeight": 200, "iishowOverlay": 1, "iiblurOverlay": 1, "iihideContent": 1, "iianimation": "1", "analytics": 0, "analyticsString": "ajax_search-{asl_term}", "redirectonclick": 0, "redirectClickTo": "results_page", "redirect_on_enter": 0, "redirectEnterTo": "results_page", "overridewpdefault": "0" }

Le blog Keycoopt

La Solution de recrutement par la cooptation

[Parcours de coopteur] Stéphane Rémy, co-fondateur de L’Agence Fluidity – Réconcilier travail et mobilisation du collectif

Par Keycoopt • Le 09.05.2014 • Catégorie : Parcours de Coopteurs

Nouvel épisode de notre série « Parcours de coopteur ». Après une expérience riche dans le conseil en stratégie, Stéphane Rémy a lancé L’Agence Fluidity et inventé l’appli web Fluidity, pour en finir avec l’enfer des réunions et redonner un sens au travail collectif. Explications.

Bonjour Stéphane. A vous de jouer : parlez-nous de votre parcours !

Stéphane Rémy, fondateur de l’agence Fluidity

 Je suis né en 1968 et j’ai suivi le parcours du bon élève du système éducatif français pour finir à l’Ecole Centrale de Paris. Je me suis lancé ensuite dans le conseil en stratégie, avec notamment un passage chez Mars&Co, avant d’arriver en 2000 chez AT Kearney. J’y suis resté 11 ans. En 2005, la société à qui appartenait le cabinet a décidé de le vendre à ses partners. J’étais devenu vice-président à l’époque et j’ai donc fait partie du deal. Nous sommes devenus propriétaires de notre entreprise et avons opéré un superbe retournement. L’événement a été assez fondateur pour nous tous, et en ce qui me concerne de façon inattendue. Je me suis découvert, moi qui avais toujours été consultant en stratégie très orienté contenus, très rationnel, très désincarné, un intérêt insoupçonné pour la chose humaine. Bref, beaucoup de satisfaction, d’amusement, d’intérêt, un métier passionnant.

Comment avez-vous évolué vers votre projet actuel ?

A partir de 2009-2010, j’ai commencé à éprouver une certaine lassitude. La société a décidé assez naturellement de s’institutionnaliser, de redevenir une sorte de machine processée. Et ce mouvement, extrêmement légitime d’un point de vue stratégique, n’était pas ce qui m’excitait le plus. Le problème du consultant, passé 40 ans, est qu’il ne sait pas quoi faire d’autre. C’est un métier exigeant, intéressant. J’avais toujours des clients pour lesquels j’étais passionné. Ça m’a donc pris un peu de temps – 3 ans – jusqu’au moment où le projet Fluidity est apparu et c’est ce qui m’a fait basculer.

Racontez-nous la genèse de ce projet

Une appli pour en finir avec les réunions soporifiques !

Une appli pour en finir avec les réunions soporifiques !

Mon associé est le premier à avoir pensé au concept que nous avons ensuite réinventé ensemble. Lui est un spécialiste des mécanismes motivationnels, du changement, de ce qui fait que les gens sont contents ou malheureux au travail. Et je le connais d’autant mieux que c’est mon frère. Nous sommes partis de deux constats : dans l’entreprise, d’un point de vue rationnel et productiviste, le simple fait de dire « c’est çà qu’il faut faire » ne suffit pas à embarquer les gens pour avancer. Pour faire accepter ces solutions, on passe énormément de temps dans des moments collectifs (ateliers, réunions, séminaires, projets) qui sont d’une inefficacité notoire. Premier constat, donc : le travail collectif dans les boîtes, ça ne marche pas. C’est même incroyable de penser qu’on travaille grosso modo de la même façon qu’il y a 50 ans. Les gens savent que ça ne marche pas. Et pourtant ils continuent à faire pareil.

Et le second constat ?

Non seulement ça ne marche pas d’un point de vue efficacité, mais ça ne fonctionne pas non plus en matière d’engagement. Les collaborateurs en entreprise sont d’un désabusement incroyable quant à l’inutilité des réunions où ils passent fondamentalement leur vie professionnelle. Ils sont tous conscients que ce sont des jeux de posture ou de politique, savent que les gens qui parlent ne disent pas ce qu’ils pensent, que la parole est toujours instrumentalisée. Pourtant, ils continuent de subir cette violence qui leur est faite. Fluidity est parti de là, avec une troisième composante, qui est qu’en 2014, il n’est pas interdit de se dire que la technologie pourrait nous aider à avancer sur le sujet.

Comment définir Fluidity, donc ?

Le site de l’agence Fluidity

Fluidity est une appli web, qui permet à un collectif de produire de façon efficace. L’outil est la conjonction de la stratégie, de la connaissance des mécanismes motivationnels, et de la technologie. Ça s’est concrétisé en une appli pensée pour être simple, efficace, et satisfaisante du point de vue de l’individu qui contribue. Nous sommes partis de la version d’origine développée par mon frère, avec des technos qui feraient aujourd’hui mourir de rire un développeur web de 23 ans, mais qui avait le mérite de tenir déjà le cœur de la promesse. Nous l’avons complètement réinventée. Nous avons la faiblesse de penser que c’est joli, unique, fun et simple, très simple. Et ça marche.

Quelle est l’ambition aujourd’hui ?

C’est celle de tous les entrepreneurs, à savoir changer le monde. Un peu. Faire que dans le plus de boîtes possibles, les gens arrivent à réconcilier le travail collectif, la prise de décision et la mobilisation du collectif. Nous voulons réconcilier la capacité de prendre des décisions qui sont efficaces, cohérentes, légitimes aux yeux du collectif, avec le fait de mobiliser ce collectif, d’une façon qui soit juste et respectueuse. Donner en somme la possibilité à tous de s’exprimer dans un cadre cohérent et clair.

Vous êtes coopteur. Qu’est-ce qui vous a plu dans le projet Keycoopt ?

J’y ai vu plusieurs choses sympathiques et justes. Keycoopt s’appuie sur une conviction identique à la nôtre, qui accorde une valeur à mobiliser les collectifs. On trouvera plus facilement le bon fit entre quelqu’un qui cherche à pourvoir un poste et des gens qui sont à même de le remplir si on mobilise un écosystème, un collectif, un réseau, plutôt que de s’appuyer finalement soit sur des préjugés ou des idées reçues, structurées par un système éducatif, une grille des valeurs, soit un appareil de recrutement qui n’est que la reproduction de cette grille assez fermée. Je suis naturellement en contact avec chercheurs et recruteurs. Je vois bien que c’est une industrie qui doit se réinventer, ou disparaître. Qui doit en tout cas arrêter de faire simplement, pour une partie importante en tout cas, de la reproduction. Le chasseur de tête sait généralement bien trouver pour un poste une personne qui a déjà fait la même chose avant. Tout dans mon parcours prouve que l’enrichissement vient des changements de direction, des inventions, de la conjugaison de compétences. Prendre quelqu’un qui a fait exactement la même chose chez le concurrent, c’est à terme s’appauvrir. Keycoopt est une solution pour dépasser cette limite.

Merci Stéphane pour cet échange !

Visitez Keycoopt ! le site public et l’espace dédié à nos coopteurs ont été complètement remaniés, pour plus de clarté et de simplicité. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires par mail (ncrestel@keycoopt.com) ou par téléphone (appel gratuit au 0805 69 69 92).

Vous êtes coopteur et souhaitez parler de votre projet à la communauté Keycoopt ? Contactez-nous (même adresse mail et même numéro que ci-dessus !).

Partagez cet article

Déposez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez Keycoopt
35 000 cadres sont déjà membres de notre communauté. Et vous ?
Le Sourcing 2.0
Vous voulez mieux comprendre le recrutement Keycoopt ?